Comment les auditifs utilisent la visualisation ?

Merci de partager !

comment_auditifs_utilisent_visualisation

Dans le domaine du développement personnel, on préconise régulièrement la technique de la visualisation pour mieux atteindre ses objectifs ou trouver un sens à sa vie. Ce qui m’agace un peu, parce qu’il me semble que c’est impossible qu’une telle technique convienne à tout le monde. Comme je ne veux pas avoir l’air d’une empêcheuse de « visualiser en rond », j’ai posé la question à un de mes mentors préférés il y a quelques jours. Qu’en est-il des personnes comme moi qui ont à la fois un profil auditif et kinesthésique?

Visualiser me crispe, me stresse et je me mets très rapidement à penser à autre chose. Mais la solution m’est enfin apparue! Le plus drôle, c’est qu’au fond je le sais depuis toujours, du moins, depuis très longtemps. 

Visualiser de façon intense

Les jours ont passé et la réponse que j’ai reçue, c’est qu’il faut visualiser en imaginant toutes les sensations qui entourent la réalisation de notre objectif. Par exemple, quelqu’un qui veut développer l’habitude de se lever tôt pour écrire un livre, pense intensivement à la lumière douce de l’aurore, au confort de son fauteuil, à l’odeur du café, au cliquetis de ses doigts sur le clavier ou à son stylo qui glisse rapidement et doucement sur la page. C’est très intéressant comme concept, mais ça me laissait un peu sur ma faim.

Donner un conseil aux autres s’applique d’abord … à soi

Les heures passent et je lis tout à coup, dans les échanges du groupe Cloudbraining, un commentaire de quelqu’un qui cherche une solution à un problème qui lui tient à coeur. Elle ne voit pas d’issue. Je lui réponds alors d’imaginer que c’est une de ses amies qui a ce problème et d’écrire une liste d’au moins cinq recommandations qu’elle lui ferait pour l’encourager et l’aider à s’en sortir.

Je dois avouer que cette astuce m’a été suggérée par mon ex-mari. J’enseignais à un groupe de 11 garçons caractériels extrêmement difficiles à gérer. Chaque jour je quittais l’école complètement démolie et je devais ranger ma voiture sur le côté de la route parce que les larmes m’aveuglaient. J’avais une envie folle de tout laisser tomber et chaque soir je me disais : « Demain je rentre au travail, mais si c’est trop dur, je démissionnerai le jour suivant. » Mais au fond, je ne voulais pas abandonner mes petits “monstres”.

Mon mari, un économiste, ne savait pas quoi faire pour m’aider, à part de me répéter qu’on pouvait très bien se contenter de son seul salaire. Tout à coup, un soir, il me fait remarquer : « Qu’est-ce que tu conseillerais à un autre prof qui serait dans ta situation? » J’ai suivi son conseil et ça a marché. J’ai identifié des alliés, me suis rapprocher des jeunes en mangeant avec eux le midi, etc. C’est donc grâce à cet homme plein de sagesse que je conseille moi aussi à l’occasion une telle démarche.

Et j’ai finalement appliqué ce remède pour répondre à ma propre question : “Comment faire de la visualisation quand on a un profil auditif et kinesthésique?” Qu’est-ce que je répondrais si on me posait la question?

ON ÉCRIT !!!

Écrire pour savoir ce qu’on veut vraiment

  • J’écris pour essayer de savoir qui je suis. (J.M.G. Le Clézio)
  • J’écris pour savoir ce que je pense. (Frédéric Beigbeder)

Dans l’approche du Journal Intensif d’Ira Progoff, on nous suggère de faire des listes, d’écrire des dialogues ou encore, des lettres qu’on n’enverra pas.

Par exemple, quand je voulais déménager en janvier dernier, j’ai fait une liste de tout ce que je souhaitais pour mon nouvel appartement.

  • proche de la nature
  • grand espace de vie
  • un loyer pas trop élevé
  • près des transports en commun
  • une belle vue
  • de grandes fenêtres
  • espace de rangement facile à aménager
  • un déménagement simple à organiser

C’est comme ça que j’ai été réceptive au fait qu’il y avait d’autres types d’appartements dans mon building, chose que j’ignorais, et que ma décision a été facile à prendre.

Écrire pour trouver un travail

Je pense entre autre à A. qui est en recherche d’emploi et qui refait en ce moment son c.v. Je lui ai recommandé d’écrire une lettre à une amie imaginaire pour lui raconter qu’elle a trouvé le travail de ses rêves.

Ce type de lettre permet d’identifier ce qu’on veut vraiment et dont on n’est peut-être pas conscient en décrivant une situation future qui nous comble de joie.

Dans mon cas, j’ai fait l’inverse. Un jour, j’ai eu envie d’aller vivre au pôle Nord, mais comme le cout de la vie y est très dispendieux, j’ai décidé d’y chercher un emploi. J’ai donc écrit une lettre à la grand-mère de mon coeur, Alexandra David-Néel, où je lui faisais part de mes projets. Qu’est-ce qui serait le mieux ? Le Groenland, l’Alaska, les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon ou le Nunavut ?

Je lui ai expliqué en long et en large ce que je voulais : faire de la traduction, des corrections de textes, côtoyer des enseignants, travailler quotidiennement dans un milieu Inuit, occuper un poste où je travaillerais en équipe mais aussi, une grande partie du temps de façon autonome.

Je n’ai pas eu le temps de rédiger la réponse de mémé Alexandra pour voir ce qu’elle me conseillait, parce qu’après une recherche sur Internet, j’ai tout de suite repéré un poste disponible au Nunavut. J’ai lu tout ce que je pouvais sur la culture du Nunavut et j’ai posé ma candidature. J’ai passé l’entrevue haut la main.

Cette main qui visualise sans le savoir.

Écrire pour harmoniser ses relations

Nous devons tous faire face à un moment ou à un autre à des relations difficiles. Dans ce cas, un dialogue est tout à fait indiqué. Vous pouvez instaurer un dialogue imaginaire avec la personne même qui vous pose problème. Cette technique peut vous aider à mieux comprendre son fonctionnement et ses motivations.

Vous pouvez aussi imaginez un dialogue qui vous prépare à ne pas tomber dans les escalades verbales lors d’une dispute ou d’une conversation qui vous met mal à l’aise. Combien de fois on rumine un échange qui a mal tourné et on se dit : »J’aurais donc du répondre ceci, ou, ne pas me sentir obligée de me justifier”. Ou encore, “Pourquoi est-ce que je ne l’ai pas planté là? »

Avec un dialogue, vous pouvez prévoir d’autres mises en scène en vous préparant un petit répertoire de réponses. Vous resterez ainsi plus en contrôle de vos émotions et parviendrez plus facilement à désamorcer des situations délicates qui peuvent mal tourner, soit pour vous, soit pour l’évolution de la relation.

J’ai appliqué dernièrement cette technique en me creusant la tête pour parvenir à “endurer” le conjoint d’une de mes amies. Ce gars-là portait rarement attention à ce que je disais et il me posait souvent des questions 30 minutes après que j’aie expliqué quelque chose. Et la cerise sur le gâteau, il me coupait constamment la parole, ce qui me mettais en rage et en même temps, me blessait beaucoup.

J’ai commencé par décréter qu’il n’était pas normal, qu’il manquait de savoir-vivre et je lui ai attribué rageusement tout un tas de tares morales au gré de mes frustrations. Ensuite, je me suis dit que c’était peut-être de ma faute, que je parlais trop, que je parlais trop fort, que je parlais trop vite ou que mes sujets de conversation ne l’intéressaient pas.

C’est en inventant un dialogue à toute vapeur qu’une solution m’est apparue. Désormais, j’aborde un sujet en éveillant sa curiosité et en flattant son ego. Ça donne à peu près ceci. Je lui dis par exemple que j’ai un projet en tête et que je me demande s’il aurait un avis à me donner là-dessus. Il porte alors attention à ce que je raconte, et ô miracle, sans m’interrompre. Il me donne son opinion avec plaisir et ne tarit plus d’éloges à mon sujet. Ouf!

Écrire pour trouver l’âme-soeur

Dans le livre Write It Down Make It Happen: Knowing What You Want and Getting It l’auteur nous raconte comment une femme s »est préparée à rencontrer l’homme de sa vie en lui écrivant des lettres dans son journal intime. À tous les soirs elle lui parlait de sa journée, lui racontait quelle sorte de futur ils vivraient ensemble, commentait les activités qu’ils partageraient, lui décrivait quelles valeurs communes leur permettraient d’avoir une relation amoureuse durable et enrichissante. Cette correspondance unilatérale a duré plusieurs mois, plus d’un an en fait, si je me souviens bien. Elle en était même venue à lui écrire qu’elle avait peur qu’ils ne se rencontrent jamais, mais que si ça devait être ainsi, elle essayerait de l’accepter le plus sereinement possible. Et par un beau soir, elle s’est rendue à une réception et leurs regards se sont croisés. Ils se marièrent, vécurent heureux et … elle lui a même fait lire ses lettres.

Visualiser sur papier

C’était vraiment cocasse que je me soit posée la question dont j’ai parlé au début de cet article: « Comment visualiser quand on est auditif et/ou kinesthésique? » Pendant tout ce temps, j’avais la réponse au bout des doigts et ma main le savait. Après tout, c’est aussi pour cette raison que j’ai commencé à publier ce blog, pour le bénéfice de toutes les personnes qui veulent mieux se connaitre et se projeter dans le futur, en visualisant, avec leur journal personnel.

Lectures recommandées

Write It Down Make It Happen: Knowing What You Want and Getting It

COMMENT FAIRE FACE AUX GENS DIFFICILES … et trouver des accords qui vous rendent la vie plus facile

MarieBo Solutions

Merci de partager !